Couleur Spiruline

Producteur artisanal de spiruline française

Conseils d'utilisation

Combien ?

Il est conseillé de consommer la spiruline à raison de 3 à 5 grammes par jour, soit :

 

  • 1 à 2 cuillères à café de brindilles
  • ou 6 à 10 comprimés

 

Il est recommandé de commencer la prise de spiruline par 1 g par jour les deux premiers jours puis d’augmenter progressivement la dose.

Quand ?

La spiruline peut être consommée en cure d’un mois lors de fatigues passagères, ou bien aux intersaisons lorsque notre organisme est plus sensible aux agressions extérieures.

Elle peut aussi être consommée tout au long de l'année si vous en ressentez le besoin.

L'idéal est de prendre la spiruline le matin ou le midi, plutôt que le soir, pour profiter au maximum des vitamines.

Comment ?

Les comprimés peuvent être avalés directement avec un verre d'eau ou un jus de fruit.

Les brindilles et la poudre peuvent également être prises avec un verre d'eau ou un jus de fruit, ou bien être intégrées à notre alimentation quotidienne. Elles peuvent par exemple être facilement mélangées à un yaourt ou saupoudrées sur une salade. Vous pouvez retrouver toutes nos idées recettes dans la rubrique dédiée à cet effet.

Pour bénéficier de tout le potentiel de la spiruline, il est conseillé de ne pas la faire cuire, et de la consommer avec une source de vitamine C comme un jus d'orange ou un kiwi pour une meilleure assimilation du fer.

Précautions d'emploi

La spiruline contient de la phénylalanine. Elle est donc déconseillée aux personnes souffrant de phénylcétonurie (maladie génétique engendrant des troubles du métabolisme de la phénylalanine, faisant l’objet d’un dépistage systématique à la naissance).
 
En raison de sa forte teneur en fer, la spiruline est également contre-indiquée aux personnes atteintes d’hémochromatose (hyperabsorption du fer par l'intestin entraînant son accumulation dans l'organisme).
En cas d’allergie à l’iode, évitez de consommer de la spiruline car elle peut en contenir des traces.
Si vous prenez des anticoagulants, la vitamine K qu'elle possède, pourrait limiter leur action. La prise de spiruline n'est pas déconseillée, mais il faut en avertir votre médecin.
Il serait déconseillé aux personnes sous chimiothérapie de consommer de la spiruline car son action détoxifiante pourrait rendre la chimiothérapie moins efficace. Il serait, en revanche, recommandé d’en consommer avant, pour renforcer l’organisme, et quelques mois après, pour revitaliser l'organisme fragilisé par ces traitements.
 
N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.